Améliorer la qualité de l’enseignement et de la formation à tous les niveaux

Améliorer la qualité de l’enseignement et de la formation à tous les niveaux

Lancement  de    «  Cap  Excellence  », stratégie  globale  pour  l’amélioration  du  Système d’Enseignement  et  de  Formation  regroupant  l’ensemble  des  partenaires  du  système d’enseignement et de formation (ministères de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de  la  Recherche  universitaire,  de  la  Formation  Professionnelle,  corps  enseignants, professionnels de l’enseignement, écoles et instituts de formation privés, représentants de parents d’élèves, des associations estudiantines et

Promouvoir un Modèle algérien de l’école

Promouvoir un Modèle algérien de l’école

Généraliser  le  préscolaire  notamment  en  milieu rural  et  doter  les  établissements  des moyens humains et matériels adéquats nécessaires à l’accueil des enfants. Améliorer  les  capacités  d’accueil  des  établissements  scolaires  et  les  conditions pédagogiques  et  d’enseignement,  les  moyens  des  établissements  (salles  équipées,bibliothèque, TIC, manuels scolaires, etc.) ainsi que les conditions matérielles (chauffage,hygiène, eau, sécurité, transports et cantine scolaires).

Améliorer l’enseignement universitaire et développer la recherche et l’innovation

Améliorer l’enseignement universitaire et développer la recherche et l’innovation

Approfondissement et généralisation de la réforme du système LMD par : Révision  et  modernisation  des  programmes  pédagogiques  des  premiers  cycles universitaires avec un renforcement du caractère opérationnel dans le cursus LMD en vue d’arriver à une meilleure adéquation entre les programmes d’enseignement et les besoins de recherche et du marché du travail. Dotation des universités en moyens humains,

Moderniser la formation professionnelle et améliorer sa vocation qualifiante

Moderniser la formation professionnelle et améliorer sa vocation qualifiante

Modernisation de la formation professionnelle et de l’enseignement professionnel par : Refonte des programmes de formation et d’enseignement. Introduction de nouvelles branches de formation pour répondre  aux besoins du marché du travail et des réalités sociales. Valorisation et réhabilitation de la formation aux métiers de l’artisanat. Modernisation des structures de formation. Renforcement des moyens humains et

Revaloriser les métiers de l’enseignant

Revaloriser les métiers de l’enseignant

Valorisation  des  tous  les  corps  enseignants  (Education  Nationale,  Formation Professionnelle,  Enseignement  Supérieur  et  Recherche  Scientifique)  en  vue  d’une amélioration des conditions socioprofessionnelles notamment concernant la formation et la qualification, la mise à niveau continue, la performance et la progression de carrière. Amélioration  des  conditions  de  travail  et  implication  des  corps  enseignants  dans l’amélioration des conditions professionnelles et pédagogiques et

Assurer un meilleur accès aux soins pour tous

Assurer un meilleur accès aux soins pour tous

Initier un audit complet des structures de santé sur l’ensemble du territoire afin de dresser un  état  des  lieux  précis.  Cet  audit  permettra  de  dresser  une  cartographie  des établissements de santé et d’identifier les priorités. Redéfinir la carte sanitaire pour une prise en charge plus efficiente et de proximité par : Le développement de pôles de santé

Assurer une meilleure gouvernance du système de santé

Assurer une meilleure gouvernance du système de santé

Définition des standards de qualité (soins, services, gestion) et des indicateurs de pilotage du système de santé. Mise en place d’un système national d’information du secteur de la santé. Modernisation et rationalisation de la gestion des structures de santé pour une meilleure prise en charge des patients et pour une meilleure optimisation des dépenses par : Le

Améliorer l’accès aux services publics de base

Améliorer l’accès aux services publics de base

Améliorer l’accès aux services publics de base dans les villes et dans les zones rurales. Rénover les réseaux d’eau potable et d’assainissement, en vue notamment de réduire les déperditions. Lancer un vaste programme de création de nouvelles infrastructures et de réhabilitation des  structures  existantes  notamment  en  matière  de  dessalement  d’eau  de  mer,  de déminéralisation  des  eaux saumâtres,  d’épuration

Consolider l’offre et garantir un accès équitable au Logement

Consolider l’offre et garantir un accès équitable au Logement

Mettre en place une politique cohérente qui s’appuie sur : Un outil national de réalisation, moderne et performant, en mesure d’aborder la demande publique très importante exprimée dans le secteur du BTPH. Le renforcement et le développement de l’investissement dans ce secteur à travers une  politique  audacieuse  au  profit  des  entrepreneurs,  privés  et  publics,  ou  en partenariat  privé‐public

Améliorer le transport et la mobilité des citoyens et des marchandises

Améliorer le transport et la mobilité des citoyens et des marchandises

Améliorer  le transport  urbain  :  développement  de réseaux  de  bus  et  de tramways  et, modernisation des lignes existantes. Moderniser et développer les EPIC de transport urbain. Assurer une meilleure régulation des transports, pour garantir une qualité de service et couvrir au maximum les besoins de déplacement en milieu urbain et interurbain. Créer de nouvelles lignes ferroviaires pour

Repenser l’aménagement du territoire et assurer une meilleure préservation de l’environnement

Repenser l’aménagement du territoire et assurer une meilleure préservation de l’environnement

Redéfinir  le  Schéma d’Aménagement du Territoire (SAT) en  accord  avec  la stratégie de développement et en partenariat avec l’ensemble des ministères et partenaires sociaux et économiques, afin d’impulser un développement socio‐économique équilibré du territoire national, une gestion intégrée et rationnelle du territoire, l’amélioration de la qualité de vie et la préservation de nos ressources naturelles. Lancer  un  Programme  de