Un droit à l’information consacré et garanti

  • Consacrer le droit à l’information des citoyens par :
    • L’obligation de communication des institutions et organismes publics.
    • La levée de toutes les contraintes à caractère politique ou administratif sur le droit à l’information et à la liberté d’expression.
  • Consolider la liberté d’expression par:
    • Le renforcement des capacités des instituts de formation en journalisme.
    • La dépénalisation du délit de presse.
    • La mise en œuvre et le respect des règles d’éthique et de déontologie des médias.
    • La révision des statuts des journalistes et des professionnels des médias pour en garantir la protection et en consolider le professionnalisme.
  • Valorisation de la presse écrite par :
    • La réhabilitation  et  le renforcement  de  la  composante,  des  prérogatives  et  des capacités du Conseil d’Ethique et de déontologie de la presse écrite.
    • La révision des conditions d’octroi de la publicité publique et institutionnelle dans le sens des exigences de transparence et des règles commerciales.
    • L’encouragement à la mise en place d’un véritable service professionnel et moderne de distribution de la presse écrite.
  • Assurer une  véritable ouverture médiatique dans  le respect des règles d’éthique  et de déontologie et de professionnalisme :
    • Mettre l’audiovisuel algérien en capacité de répondre à la demande nationale et de relever le défi de la concurrence des chaines de télévision étrangères, notamment à travers  la  création de  chaines  généralistes  et thématiques,  à  capitaux publics  et privés.
    • Mettre  en  place  le  conseil supérieur  de  l’audiovisuel  et  établir  les  cahiers  des charges pour l’audiovisuel.
    • Encourager  et  accompagner  le  développement  d’une  industrie  audiovisuelle nationale.
  • Réformer les médias publics (télévisions, radios, presse écrite, agences d’information) afin de  réhabiliter  le  service  public  et  offrir  aux  Algériens  des  médias  publics  modernes, professionnels,  autonomes  et  en  adéquation  avec  les  évolutions  en  Algérie  et  dans  le monde.

Articles connexes