La Communauté Nationale à l’Etranger

  • Création d’un Haut Conseil de la communauté nationale à l’étranger.
  • Créer  les  conditions  et  mettre  en  place  les structures  nécessaires  à  l’intégration  des compétences algériennes établies à l’étranger dans le projet de développement national.
  • Renforcer  la  représentation  de  la  communauté  nationale  à  l’étranger  au  niveau institutionnel.
  • Accompagner et faciliter l’investissement, en Algérie, des Algériens non‐résidents.
  • Ouverture à l’étranger de filiales de banques publiques ou création d’une banque pour la gestion courante de leurs ressources financières et de leur épargne, et accompagner les ressortissants algériens non‐résidents à investir ou acquérir un logement sur le territoire national. Des  produits bancaires  et financiers répondant  aux  besoins  des ressortissants algériens seront créés.
  • Assurer un meilleur suivi et un accompagnement des étudiants algériens à l’étranger.
  • Réviser les procédures d’équivalence de diplômes.
  • Valoriser les Centres culturels algériens à l’étranger.
  • Améliorer l’enseignement des langues nationales arabe et amazigh.
  • Créer  les  dispositifs  et  les  assurances  nécessaires  au  rapatriement  des  dépouilles mortuaires des algériens non‐résidents désireux d’être inhumés sur le territoire national.
  • Améliorer  les  conditions de  la mobilité  vers  l’Algérie des membres de    la  communauté nationale résidant à l’étranger.

Articles connexes