Initier une stratégie nationale de l’Energie

  • Lancer une Stratégie Nationale de l’Energie définissant, clarifiant et valorisant la place de notre  potentiel  énergétique  au  service  d’un  développement  économique  performant, équilibré et harmonieux, bâtie sur des perspectives claires, sur des projections rationnelles et sur des objectifs réalistes, cette Stratégie couvrira le court, le moyen et le long terme. Elle aura pour objectif d’apporter des réponses aux questionnements fondamentaux sur nos  choix  nationaux,  et  initier  une  concertation  institutionnelle  plus  large  ainsi  que l’ouverture d’un dialogue bénéfique avec la société civile qui a son mot à dire et un droit de regard  à  exercer sur  la  gestion d’une richesse qui  est  celle de tous  les Algériens,  ceux d’aujourd’hui comme ceux de demain.
  • Soumettre l’action du secteur de l’Energie à l’impératif de transparence et de contrôle de l’action publique.
  • Réhabiliter le Haut Conseil de l’Energie (HCE) dans le cadre de la Stratégie nationale de l’Energie et le doter d’un secrétariat permanent. Le HCE devra se réunir sur la base d’une périodicité bien déterminée avec pour objectif d’assurer un suivi soutenu de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de l’Energie. Le Secrétariat Permanent aura, quant a lui, pour mission d’évaluer régulièrement les résultats de l’exécution de cette stratégie.
  • Instaurer un contrôle parlementaire par l’obligation au secteur de l’Energie de présenter dans  le  cadre  de  la  mise  en  œuvre  de  la  Stratégie  nationale  de  l’Energie  un rapport périodique au Parlement.

Articles connexes