Une politique commerciale au service de l’industrialisation

  • Repenser  la  politique  commerciale  pour  en  faire  un  instrument  de  la  diversification économique :
    • Aligner  les échéances d’adhésion aux  accords  commerciaux multilatéraux sur  les objectifs  assignés  aux  politiques  sectorielles  (développement  de  l’industrie, développement des exportations hors hydrocarbures etc.).
    • Étaler  le démantèlement des barrières tarifaires sur un horizon suffisant pour  le développement d’une offre nationale compétitive.
    • Utiliser les accords bilatéraux de façon stratégique pour permettre un débouché rapide  pour  les  exportations  algériennes  et  introduire  des  partenariats technologiques  dans  le  cadre  de  ces  accords  pour  favoriser  un  transfert technologique.
  • Inciter les entreprises nationales à améliorer leur  compétitivité en fixant des échéances précises  pour  le  démantèlement  tarifaire  et  l’adhésion  à  des  accords  commerciaux, notamment en termes d’accession à l’OMC.

Articles connexes